Journée de l'écrivain en prison 2018: Wael Abbas

November 15, 2018

 

 

   PEN International condamne fermement la détention arbitraire de Wael Abbas, célèbre écrivain et militant égyptien, bien connu pour avoir documenté les violations commises par les forces de sécurité égyptiennes. En mai 2018, des policiers armés ont effectué une descente à son domicile. Ils lui ont bandé les yeux et l’ont arrêté. Il fait face à des accusations telles que « participation à un groupe terroriste dans la réalisation de ses objectifs », « diffusion de fausses informations » et « utilisation d'Internet pour propager l'idéologie d'un groupe terroriste ». Depuis son arrestation le 24 mai 2018, le système judiciaire égyptien a régulièrement prolongé la durée de la détention provisoire d'Abbas. Plus récemment, le 16 octobre 2018, le tribunal pénal du Caire a renouvelé sa détention de 45 jours supplémentaires à des fins d'enquête.

 

PEN International pense que les charges retenues contre Abbas sont liées à son activisme pacifique et à ses écrits critiques à l'égard du gouvernement égyptien. PEN International demande sa libération immédiate et sans condition et l'abandon de toutes les charges retenues contre lui. PEN appelle également les autorités égyptiennes à libérer toutes les personnes détenues uniquement pour avoir exercé leur droit à la liberté d'expression, d'association et de réunion, y compris leur droit d’exercer des activités journalistiques ou de défense des droits de l'homme.

 

Passez à l'action : partagez sur Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux en utilisant le hashtag #ImprisonedWriter

 

 

Lancez des appels aux autorités égyptiennes :

 

  • demandant la libération immédiate et inconditionnelle du blogueur et activiste Wael Abbas ;

 

  • les exhortant à abandonner toutes les charges retenues contre Abbas et à cesser de le persécuter pour son travail pacifique concernant la liberté d'expression ;

 

  • les exhortant à veiller à ce que le droit à la liberté d'expression en Égypte soit pleinement respecté en droit et en pratique conformément à la Constitution égyptienne et à l'article 19 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, dont fait partie l'Egypte.

 

Lancez vos appels au :

 

Président


Abdel Fattah al-Sisi,


Bureau du Président,


Al-Ittihadia Palace,


Caire, République Arabe d'Egypte,


Fax : +202 2 391 1441


E-mail : p.spokesman@op.gov.eg


Moh_moussa@op.gov.eg


Salutation : Your Excellency (Votre excellence)


 

Ministre de la Justice


Mohamed Hossam Abdel Rahim


Ministère de la Justice,


Lazoghly Sq.,


Fax : +202 2 795 8103


E-mail : mjustice@moj.gov.eg


Salutation : Dear Minister (M. le Ministre)

 

Ministre de l’intérieur


Magdy Abdel Ghaffar,


Ministère de l’intérieur,


Fifth Settelment, Nouveau Caire,


Égypte


Fax : +202 2794 5529


E-mail : center@iscmi.gov.eg

Salutation : Dear Minister (M. le Ministre)

 

Envoyez vos lettres via l'ambassade d'Égypte dans votre pays. Vous pourrez trouver les adresses ici.

 

Solidarité


Envisagez de faire de Wael Abbas un membre honoraire de votre centre. Vous trouverez des informations sur la manière de faire campagne pour les membres honoraires dans le Manuel du comité des écrivains en prison, disponible ici.

 

 

Publicité

Nous encourageons les membres de PEN à :

 

  • publier des articles et vos opinions dans votre presse nationale ou locale mettant en lumière le cas de Wael Abbas ;

 

  • organiser des événements publics, des lectures, des conférences de presse ou des manifestations ;

 

  • partager des informations sur Abbas et vos activités de militantisme le concernant via les réseaux sociaux.

 

Réseaux sociaux : utilisez les hashtags #ImprisonedWriter et #FreeWaelAbbas.

 

Tweets suggérés :

 

  • Wael Abbas n'aurait jamais dû passer une journée derrière les barreaux. Libérez-le immédiatement #FreeWaelAbbas #ImprisonedWriter

 

  • Durant la journée #ImprisonedWriter, rejoignez PEN et prenez part aux agissements en faveur de Wael Abbas, écrivain et activiste emprisonné #FreeWaelAbbas

 

Contexte 

 

Publications et activisme de Wael Abbas

 

Wael Abbas, né le 14 novembre 1974, est un blogueur reconnu et militant pour la démocratie. Dans son blog, créé en 2004, Abbas a publié des informations sur les violations des droits de l’Homme, notamment sur la corruption et les brutalités policières. De plus, en 2006, il a publié une vidéo montrant des actes de torture perpétrés par la police à l'encontre d'un individu, entraînant l'emprisonnement d'un policier, le capitaine Islam Nabih. Abbas est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Abdel Nasser et les minorités, et une collection d’articles 2006 – 2013 qui demandent à l'administration américaine de cesser d'appuyer l'ancien président Hosni Moubarak et, plus récemment, « Une autre personne », publié en 2018. Il est le lauréat 2007 du prix international Knight pour l'excellence journalistique et du prix 2006 Hellman/Hammett de Human Rights Watch. Il a également remporté le prix 2005/2006 Egyptians Against Corruption (égyptiens contre la corruption). En 2007, Abbas a été nommé personnalité de l'année au Moyen-Orient par CNN et il était considéré comme l'une des personnalités les plus influentes de 2006 par la BBC.

 

 

Arrestation et accusations

 

En raison de ses activités pacifiques, Abbas est harcelé et victime de violations depuis plusieurs années. Ses comptes sur les réseaux sociaux sont régulièrement suspendus. L'arrestation d'Abbas intervient dans le contexte d'une nouvelle répression contre les opposants politiques et les militants en Égypte. Il est détenu arbitrairement depuis son arrestation en mai 2018, lorsque plusieurs agents armés des services de sécurité égyptiens ont fait irruption chez lui, lui ont bandé les yeux et l'ont emmené dans un lieu tenu secret. Au cours de l’intervention, les agents ont également confisqué ses appareils électroniques et d’autres effets personnels, notamment des appareils photo, des disques durs, des téléphones portables, des ordinateurs portables et des livres. Le 28 mai 2018, Abbas a été interrogé pendant six heures par le Parquet suprême chargé de la sécurité en Égypte, l'accusant d'avoir « rejoint un groupe terroriste pour la réalisation de ses objectifs », « diffusé de fausses informations » et « utilisé Internet pour propager l'idéologie d'un groupe terroriste ». Selon certaines informations, le dossier d'Abbas aurait été inclus dans l'affaire judiciaire n° 621 de 2018, ainsi que dans l'affaire n° 441 de 2018, qui comprend également des journalistes et des activistes tels que Mostafa al-Asar, Hassan al-Banna et Ezzat Ghoneim, avocat et chef de la Coordination égyptienne des droits et libertés. Abbas reste détenu à la prison de Tora dans l'attente de l'enquête. Le 25 septembre 2018, le tribunal pénal du Caire rejeta le recours formé par Abbas contre le renouvellement régulier de sa détention.

 

 

Le travail de PEN sur la liberté d’expression en Egypte

 

La situation en matière de liberté d'expression et d'opinion en Égypte s'est fortement détériorée depuis l'arrivée au pouvoir du président al-Sisi en 2014. De nombreux journalistes et écrivains ont été arrêtés ou forcés de fuir le pays. PEN a surveillé de nombreux cas d'écrivains et de journalistes emprisonnés uniquement pour avoir exercé leur droit à la liberté d'expression, d'association et de réunion, notamment au cours d'activités concernant le journalisme ou la défense des droits de l'Homme.

 

PEN a adopté une résolution sur l'Égypte lors de son 82e Congrès mondial en 2016 et une autre résolution a été adoptée lors de son 84e Congrès en 2018. Dans les deux, PEN a noté avec préoccupation l'augmentation du nombre d'écrivains et de journalistes arrêtés ou emprisonnés uniquement pour avoir exercé leur droit à la liberté d'expression, d'association et de réunion (cliquez ici pour en savoir plus sur le travail de PEN International concernant l'Égypte).

 

Tenez-nous informés de vos activités et envoyez-nous un rapport à ce sujet avant le 15 décembre 2018 afin que nous puissions le partager avec d'autres centres. C’est vraiment important car cela nous permet de surveiller l’impact de notre campagne sur le cas de Wael Abbas.

 

Pour plus d’informations, contactez Nael Georges,

PEN International, Koops Mill Mews,

162-164 Abbey Street,

Londres SE1 2AN

Royaume-Uni

Tel : +44 (0) 207 405 0338

E-mail : nael.Georges@pen-international.org 

 

#ImprisonedWriter

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Assemblée générale 2019 de PEN Belgique

May 30, 2019

1/7
Please reload

Posts Récents

November 26, 2019

Please reload

Archives