Turquie : « PEN tend la plume à ceux qui résistent encore »

September 13, 2017

 

 

Alors que la deuxième partie du procès des journalistes du quotidien turc Cumhuriyet vient de s’ouvrir, le quotidien Le Soir a publié ce 12 septembre 2017, en collaboration avec PEN Belgique et PEN Vlaanderen, une page entière consacrée à la liberté d’expression en Turquie. Cette page, reprise dans la rubrique Forum, comprend des textes d’écrivains turcs, un article et une interview d’Isabelle Rossaert, Vice-Présidente de PEN Vlaanderen.

 

La publication du Soir s’inscrit dans le cadre de l’initiative «A plurality of voices for Turkey» coordonnée par PEN Vlaanderen au nom de PEN International. C’est dans ce cadre qu’il a été demandé à une dizaine d’écrivains turcs d’écrire un texte court autour du sujet : «La Turquie que j’aime». «Il s’agit de montrer qu’il n’y a pas que la voix officielle en Turquie, mais que d’autres voix existent, bien que de nombreuses plumes aient été réduites au silence.», dit Isabelle Rossaert, Vice-Présidente de PEN Vlaanderen et représentante de PEN au procès Cumhuriyet à Istanbul. L’objectif est également de rappeler que, depuis le coup d’État de juillet 2016 en Turquie, plus de 165 journalistes et professionnels des médias sont actuellement derrière les barreaux.

 

Aussi, il est demandé à chaque centre PEN de faire publier ces textes dans les médias de son pays. En tant que centre belge francophone de PEN, nous avons veillé à la traduction en français de quatre textes et à leur publication dans le quotidien belge Le Soir. Nous espérons que cette collaboration contribuera à faire entendre la voix de la liberté d’expression.

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Assemblée générale 2019 de PEN Belgique

May 30, 2019

1/7
Please reload

Posts Récents

November 26, 2019

Please reload

Archives