Actions de défense du droit à la liberté d’expression et d'écrivains emprisonnés

 

PEN Belgique a pour objet de défendre le principe de la libre circulation des idées entre toutes les nations, chacun de ses membres, écrivains et non-écrivains, ayant le devoir de s’opposer à toute restriction de la liberté d’expression dans son pays ou sa communauté, et se déclarant pour une presse libre et contre les censures arbitraires, les publications délibérément mensongères ainsi que la falsification et la déformation des faits à des fins politiques et personnelles.

Nos actions sont principalement relayées sur notre blog ou notre page Facebook. En voici quelques-unes:

 

- 15/11/2017: à l'occasion de la 36e journée internationale de l’écrivain emprisonné, PEN club Belgique adopte la journaliste et peintre Zehra Doğan comme membre d'honneur. Zehra Dogan, âgée de 28 ans, a été accusée de « propagande pour une organisation terroriste », notamment pour avoir peint une toile représentant les destructions de l’armée turque dans la ville de Nusaybin, et condamnée à 2 ans 9 mois et 22 jours en Turquie. Elle a été libérée en février 2019. Au cours de son emprisonnement, elle a remercié PEN pour les lettres envoyées.

- septembre 2016: la journaliste Asli Erdogan est nommée membre d'honneur de PEN club Belgique. Elle a été emprisonnée en 2016 en Turquie pour avoir écrit dans un journal pro-kurde (Özgür Gündem). Elle y dénonçait les atteintes à la liberté d’opinion. «Je suis un écrivain, ma raison d’être est de raconter. […] Je me suis toujours opposée à la violence, d’où qu'elle vienne, et on m’a mise dans le sac PKK/KCK parce que j'ai écrit des textes centrés sur l’humain. […] Je n’ai jamais écrit une seule ligne sur l'organisation terroriste PKK. Je suis seulement une écrivaine. En dehors de mes écrits, je ne suis responsable de rien », se défendait Asli Erdogan lors de son procès. Asli Erdogan a été remise en liberté sous contrôle judiciaire en décembre 2016. Elle risque toujours la prison à perpétuité. Sa carte de membre d'honneur de PEN club Belgique lui a été remise à la Foire du Livre de Bruxelles en 2018.

- avril 2016 : publication avec PEN Vlaanderen[1] de 16 poèmes de 50 mots symbolisant les 800 coups de fouet auxquels Ashraf Fayad est condamné en plus de 8 années de détention. Le recueil de ces textes a été remis au Ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders et à l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite au cours du mois d’avril et une soirée lui a été consacrée en novembre 2016 au BOZAR.

- 8/3/2016, Journée internationale des droits des femmes, adoption comme membres d’honneur de PEN club Belgique de trois femmes, deux poètes et une journaliste. Mahvash Sabet (poète, Iran - libérée en septembre 2017), Narges Mohammadi (journaliste, Iran) et Fatima Naoot (poète, Egypte) sont désormais membres d’honneur de PEN club Belgique. Ces trois nominations ont été annoncées au Palais des Académies lors de la première séance littéraire du nouveau centre francophone belge de l’association international PEN. Chaque année, la « Journée internationale des droits des femmes » est l’occasion pour  PEN International de signaler à l’attention de ses membres, des médias et des gouvernements concernés des femmes écrivains emprisonnées.

- 31/1/2016 proposition comme candidat prix Nobel de littérature 2016 par pen club Belgique de Ashraf Fayad (poète palestinien condamné en Arabie Saoudite à 800 coups de fouet et à la peine de mort - convertie en 8 ans de prison , pour apostasie)

Fatima Naoot
Mahvash Sabet
Narges Mohammadi
En voir plus

[1] PEN Vlaanderen est le centre belge néerlandophone de PEN international.

© 2016 Agnès Leuridan - Home Sweet Web

  • Facebook Social Icon
  • Vimeo Social Icon
  • YouTube Social  Icon